Les mécanismes de l'évolution

Auteurs : Agnès Dettaï et Guillaume Lecointre.

Logo du MNHN, Museum National d'Histoire Naturelle
Agnès Dettaï
Agnès Dettaï est Maître de Conférence au Muséum National d’Histoire Naturelle. Elle exerce son activité de recherche dans l'UMR 7138 (Systématique, adaptation, évolution), Département Systématique et évolution
Logo du MNHN, Museum National d'Histoire Naturelle
Guillaume Lecointre
Guillaume Lecointre est Professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle de Paris, il exerce son activité de recherche dans le Département Systématique et Evolution, Laboratoire "Systématique, Adaptation, Evolution" UMR 7138 CNRS-UPMC-MNHN-IRD-ENS)

 

Sommaire des documents du dossier

Autres documents d'intérêt sur le sujet

Introduction générale

La compréhension de l’histoire et des mécanismes de l’évolution s’est développée, depuis l’année 1859 (date de la publication de L’origine des espèces au moyen de la sélection naturelle), jusqu’à se trouver au cœur de toute notre compréhension de la biologie. Il n’est pas de domaine qui n’ait été touché, depuis la recherche en biologie fondamentale jusqu’à l’agronomie, la médecine (lutte contre les pathogènes, recherche de composés pharmaceutiques, recherche sur les maladies génétiques…), mais aussi la conservation des espèces et des milieux naturels, et l’histoire de l’humanité (histoire des populations humaines et de leurs échanges).

Cette page présente une synthèse sur les mécanismes de l’évolution. Certaines parties (dérive génétique) ne sont pas au programme des lycées, mais ont été cependant ajoutées car elles s’avèrent nécessaires à la compréhension de l’ensemble.

La théorie de l’évolution, telle que proposée par Darwin et telle que comprise actuellement, repose sur deux principes majeurs : la permanence de la variabilité au sein des espèces, et un tri/sélection sur cette variabilité. Le plan a donc été axé sur ces deux principes, le premier étant précédé d’un bref rappel sur l’histoire de la recherche sur l’hérédité. Les explications sont les plus complètes possibles, mais ne sont pas exhaustives, préférant les explications à un catalogue