Effets de faibles doses d’agents génotoxiques : réalités ou quête du Graal ?

Dernière modification
Lundi 3 octobre 2016

Conférencier : Ethel Moustacchi, Institut Curie - Recherche, CNRS, Paris.


Table des matières

  1. Résumé de la conférence
  2. Visionner la conférence
  3. Crédits

Retour au début

1. Résumé de la conférence

La détection des dommages de l’ADN, l’analyse de leur devenir et de leurs conséquences mutagènes et cancérigènes, lors d’expositions à de fortes doses d’agents physiques ou chimiques génotoxiques, sont à la base de l’établissement des relations quantitatives "dose-effet" : les diverses réglementations internationales en découlent. Or les risques éventuels associés aux expositions à de faibles doses sont difficiles à établir et leurs évaluations font encore l’objet de controverses, car elles résultent d’extrapolations théoriques des fortes aux faibles doses. La sur-estimation ou sous-estimation des risques peut conduire à des coûts insupportables et inutiles ou, inversement, à de dramatiques insuffisances de protection des populations.

L’évaluation des effets biologiques des radiations ionisantes constitue un paradigme de gestion des risques en situation d’incertitude scientifique. Divers événements cellulaires et moléculaires sont à présent détectables à des doses à peine supérieures à celles du bruit de fond naturel, et l’on constate que l’expression de gènes diffère à forte et faible dose et selon le mode d’administration de celle-ci (par exemple, chronique vs fractionnée, etc.). La réglementation internationale admet actuellement une relation dose-effet linéaire sans seuil. La manière dont l’acquisition de nouvelles données pourrait permettre de revoir ou non les politiques réglementaires fera l’objet de ce débat.

Retour au début

2. Visionner la conférence

Cette conférence est disponible sous forme vidéo et audio.

Visionner la conférence

Si vous n'arrivez pas à écouter ou à visionner la conférence, voir la page d'aide (paragraphe " FAQ - Foire aux questions techniques ").

Retour au début

3. Crédits

Cette conférence a été enregistrée le 15 février 2010 dans le cadre du cycle "Science Débats sur la montagne" organisé par Michel Bornens (Institut Curie), Michel Morange (Ecole Normale Supérieure) et Josette Rouvière-Yaniv (IBPC). Elle est tirée du catalogue de conférences, séminaires, cours, etc. mis à disposition sur le site " Savoirs en multimédia " de l'ENS.

Retour au début

Pour citer cet article

Effets de faibles doses d’agents génotoxiques : réalités ou quête du Graal ?, Planet-Vie, Lundi 15 février 2010, http://planet-vie.ens.fr/content/effets-faibles-doses-agents-genotoxiques, voir