[Ne plus confondre] Manchots et pingouins

Dernière modification
Lundi 20 février 2017
Licence de l'article
Présentation

Explications des principales différences entre les manchots et les pingouins.

Pingouins et manchots sont souvent confondus alors que ces deux taxons sont pourtant bien distincts et relativement éloignés d’un point de vue phylogénétique. Un tour d’horizon des points communs et des différences entre ces deux groupes d’oiseaux s’impose.

Retour au début

Les pingouins

Les pingouins sont actuellement représentés par une seule espèce, le pingouin torda, Alca torda. Cette espèce vit exclusivement dans l’hémisphère nord, essentiellement sur les côtes de l’Atlantique, et peut être rencontrée en Bretagne par exemple [1]. Il s’agit d’un oiseau mesurant une quarantaine de centimètres, avec le dos noir et le ventre blanc. Ses ailes lui permettent de voler et il se nourrit de poissons ainsi que de mollusques et de crustacés, en plongeant dans l’eau.

Retour au début

Les manchots

Les manchots sont actuellement représentés par 18 espèces, demeurant toutes dans l’hémisphère sud. Vivant en Antarctique, le manchot empereur, Aptenodytes forsteri, a été popularisé par le film La marche de l’empereur de Luc Jacquet. Ce sont les plus grands des manchots puisqu’ils peuvent atteindre 1 m 20 pour un poids compris entre 20 et 40 kg [2]. Ils se distinguent par exemple du manchot de Humboldt, Spheniscus humboldti. Celui-ci est plut petit et vit le long des côtes du Chili et du Pérou [3]. On peut l’observer en captivité au parc zoologique de Paris (zoo de Vincennes).

Les manchots, comme les pingouins, se nourrissent en milieu marin où leurs ailes leurs servent à nager et non à voler.

Principales différences entre manchots et pingouins

 

Manchots

Pingouins

Localisation

Hémisphère sud

Hémisphère nord

Locomotion

Nagent

Volent

Famille

Sphéniscidés

Alcidés

Nombre d’espèces

18 espèces : manchot empereur (Aptenodytes forsteri), manchot de Humboldt (Spheniscus humboldti)

1 espèce : petit pingouin = pingouin torda, Alca torda

Retour au début

Discussion

Manchots et pingouins ont donc en commun d’être des oiseaux marins. Ils partagent également leur couleur sombre sur le dessus du corps et claire sur le dessous. Cependant cette caractéristique se retrouve chez de nombreux autres animaux aquatiques (par exemple chez les orques, les raies…) et constitue donc un exemple de convergence évolutive, c’est-à-dire d’une même adaptation se retrouvant chez des taxons phylogénétiquement éloignés. Cette adaptation serait due à la sélection par les prédateurs : ceux situés au-dessus d’une proie dont le dos est sombre ont du mal à la distinguer sur le fond noir de l’eau. Dans le cas où le prédateur est en dessous de sa proie,la surface brillante de l’eau, éclairée par le soleil, rend un animal à ventre clair difficilement perceptible.

Malgré quelques ressemblances, les manchots et pingouins forment donc deux taxons phylogénétiquement assez éloignés. Les premiers font partie de l’ordre des Sphénisciformes, qui ne compte qu’une seule famille, les Sphéniscidés, regroupant les 18 espèces de manchots [4]. Parmi leurs proches cousins, on trouve par exemple les albatros.

Les pingouins appartiennent à la famille des Alcidés qui comporte également les macareux, les guillemots [5]… Cette famille se situe dans l’ordre des Charadriiformes qui contient aussi les Laridés par exemple (mouettes, goélands, sternes…).

Quelques repères dans la classification des manchots et pingouins (d’après [4], [5])

Classe

Oiseaux

Oiseaux

Infraclasse

Neoaves

Neoaves

Ordre

Sphénisciformes

Charadriiformes

Famille

Sphéniscidés

Alcidés

Espèces

Manchot empereur (Aptenodytes forsteri), manchot de Humboldt (Spheniscus humboldti)

Alca torda

Au final la confusion existant entre manchots et pingouins provient généralement de mauvaises traductions. En effet, manchot se dit penguin en anglais, pinguine en allemand, pinguino en italien… mots qui sont souvent traduits par pingouin.

Retour au début

Références

  1. « Petit Pingouin », Wikipédia. 24-déc-2016.
  2. « Manchot empereur », Wikipédia. 20-janv-2017.
  3. « Manchot de Humboldt », Wikipédia. 30-juin-2015.
  4. « Loons, penguins, petrels « IOC World Bird List ». [En ligne]. Disponible sur: http://www.worldbirdnames.org/bow/loons/. [Consulté le: 23-janv-2017].
  5. « Coursers, noddies, gulls, terns, auks & sandgrouse « IOC World Bird List ». [En ligne]. Disponible sur: http://www.worldbirdnames.org/bow/coursers/. [Consulté le: 23-janv-2017].
Retour au début

Pour citer cet article

Pascal Combemorel, [Ne plus confondre] Manchots et pingouins, Planet-Vie, Lundi 23 janvier 2017, http://planet-vie.ens.fr/article/2286/ne-plus-confondre-manchots-pingouins, voir