Auteur
David Goodsell
Présentation

L’épidémie récente du virus Zika, notamment en Amérique, et les maladies neurologiques qui lui sont associées ont déclenché une urgence de santé publique internationale. De nombreuses études scientifiques ont alors vu le jour afin de comprendre comment le virus Zika se multiplie. Un des moyens pour y parvenir est l’utilisation de la vidéo-microscopie pour filmer en temps réel l’infection par le virus Zika dans des cultures de cellules humaines. Grâce à cette méthode on a pu observer d’importants changements morphologiques menant à l’implosion et la mort des cellules infectées.

Auteur
Pascal Combemorel
Présentation

Présentation de la base de données Bionumbers, qui recense des valeurs utiles en biologie (concentrations de différentes biomolécules dans les cellules, temps de génération, tailles caractéristiques, vitesses de synthèse...)

Auteur
Thomas Brown
Présentation

Conséquences d'une augmentation de température sur le cycle de vie du lézard vivipare et sur son microbiote.

Auteur
G.J. Tattersall
Présentation

Adaptations des animaux face aux variations de température. Étude des variations ultradiennes de températures chez des canetons de Barbarie soumis à différents stress.

Auteur
NIAID
Présentation

La tuberculose est une maladie humaine causée par la bactérie Mycobacterium tuberculosis et qui est responsable chaque année de plus d’un million et demi de décès dans le monde. Le vaccin traditionnellement utilisé, le BCG, peine à conférer une protection suffisante contre la tuberculose pulmonaire, à cause de son immunogénicité peu adaptée. Les auteurs présentent ici une nouvelle souche de BCG recombinante, baptisée BCG::ESX-1Mmar, qui possède une région génomique permettant l’expression et la sécrétion de certains facteurs dont le BCG conventionnel est dépourvu. Ces facteurs accèdent au cytosol de la cellule hôte et constituent des cibles antigéniques privilégiées pour le système immunitaire et par conséquent améliorent l’immunité innée et adaptative contre M. tuberculosis, faisant de BCG::ESX-1Mmar un candidat vaccin prometteur.