Mathieu Gautier

Ingénieur agronome spécialisé en sciences animales, j’ai réalisé une thèse à l’Inra de Jouy-en-Josas sur la génétique des caractères de production chez les vaches laitières avant de m’intéresser à la caractérisation de la diversité génétique des différentes populations bovines. Je me suis ensuite focalisé davantage sur l’application et le développement de méthodes de génomique des populations pour l'inférence démographique et l'étude de la réponse adaptative des génomes à la sélection.

Je suis à présent chargé de recherche Inra au CBGP (centre de biologie pour la gestion des populations) à Montpellier. J’y poursuis mes travaux méthodologiques et les applique plus spécifiquement à l’étude de la biologie évolutive des espèces d’insectes d’intérêt agronomique (par exemple coccinelle asiatique H. axyridis, drosophile à ailes tachetées D. suzukii ou encore chenille processionnaire du pin T. pytiocampa). Mon but est de mieux comprendre les mécanismes qui permettent aux génomes de répondre aux diverses pressions adaptatives (par exemple climatiques ou anthropiques) auxquelles ils sont confrontés. Mes recherches sont essentiellement de type académique, avec un intérêt fort pour que les résultats associés puissent aider à l’élaboration de scénarios ou d’outils d’aide à la décision pour la gestion des bioagresseurs.