Angélique Igel-Egalon

Depuis 2014, je suis chercheure contractuelle au sein de l’équipe macro-assemblages protéiques et maladies à prion (MAP2) de l’INRA de Jouy-en-Josas. Mes travaux sont consacrés à l’étude des maladies neurodégénératives, principalement sur l’organisation structurale des assemblages amyloïdes à l’origine de ces maladies, leur mode de réplication et leur transmissibilité. Auparavant, j’ai effectué 3 années de thèse CIFRE puis une année en poste d’ingénieur de recherche au sein de l’entreprise STERIS. Mon activité de recherche a débuté sur des aspects plus appliqués, l’objectif étant d’étudier le mécanisme de décontamination des assemblages amyloïdes.