Alexandra Gros

Après un doctorat en neurosciences à l’Institut des neurosciences Paris-Saclay (université Paris-Sud XI) sur le rôle de la neurogenèse adulte de l’hippocampe dans la mémoire épisodique chez les rongeurs, je suis actuellement chercheuse post-doctorante en neurosciences à l’université d’Édimbourg. Je m’intéresse aux mécanismes cellulaires et moléculaires qui sous-tendent les processus d’apprentissage et de mémoire et à leurs modifications durant le vieillissement. Par ailleurs, j’écris pour le blog de neurosciences du CNRS Aux frontières du cerveau avec d’autres neuroscientifiques, ce qui me permet de faire partager au plus grand nombre le monde des neurosciences et les dernières découvertes de ce champ de recherche.

Vous pouvez me retrouver également sur Twitter: @alexandra_gros ou sur mon site personnel.